Nouveautés

dimanche 10 avril 2016

Dédicace Colleen Hoover et Anna Todd à Marseille


Hier, je me suis rendue à la dédicace de Colleen Hoover et Anna Todd au Cultura La Valentine à Marseille. 
J'avais envie de rencontrer Colleen Hoover dont j'avais beaucoup aimé la plupart de ses livres. Je devais y aller avec une copine et en fait j'ai totalement oublié que c'était hier, du coup c'était trop tard pour elle. J'y suis donc allée seule. 
Je me doutais qu'il allait y avoir du monde et pour une dédicace à 15h30, je suis partie de chez moi vers 11h20 pour arriver vers 12h. Le magasin avait préparé tout un parcours de barrières pour "contenir" les personnes.
A mon arrivée, il y avait déjà pas mal de monde puisque j'étais dans le 3ème retour des barrières. Certaines étaient arrivées avant l'ouverture du magasin ...


L'attente a été longue, presque 3h30 et au bout d'un moment, j'avais super mal aux fesses de rester assise par terre. Je savais plus comment me mettre, par moment je me tenais en équilibre sur les mains pour soulager mes pauvres fesses lol ... J'aurais du prévoir un petit coussin (oui je sais ça fait petite vieille mais au moins j'aurais été confortablement installée).
Les gens ont continué d'arriver puisque la queue dehors était très grande et allait quasiment sur la route. 

Pendant toute l'attente, le personnel de Cultura a été vraiment très bien. Ils nous ont porté de l'eau, des bonbons, ils sont venus nous tenir au courant. Ils nous ont distribué des post-it pour pouvoir écrire nos prénoms, ... Ils étaient vraiment très bien.
On a aussi eu droit a un petit cadeau de la part des éditions Hugo Romans, un petit bracelet After.



A peu près 45 min avant le début, ils nous ont demandé de nous lever pour gagner de la place.


Elles sont arrivées avec moins de 10 min de retard et les dédicaces ont pu commencer. 


Au départ, nous avions droit à 3 livres par auteur ainsi que des photos et papotage rapide. Mais au bout de 30 min, vu que ça avançait assez doucement, ils ont changé la donne. 
Ce n'était plus qu'un livre par auteur et photo en même temps que la dédicace. J'avais porté mon carnet de dédicaces, mais ce n'était même pas la peine de l'envisager. 


Je le comprend tout à fait par rapport au monde présent et à la durée de la dédicace (2h). Voici la queue après mon passage (environ 45 min après le début) :



Mais j'avoue que c'était impersonnel au possible, je ne suis même pas restée 30 secondes avec les auteurs photo et dédicace comprise. 


Certes je ne parle pas anglais mais j'aurais aimé pouvoir dire trois mots à Colleen Hoover. Par exemple que Maybe Someday est mon préféré d'elle pour le moment. 

J'aime bien avoir des dédicaces sur mes livres mais c'est surtout pour avoir un contact avec l'auteur. Je ne suis pas fan au point de faire ce genre de dédicace régulièrement. La dernière que j'avais faite, c'était il y a quelques années pour Maxime Chattam pour ma soeur au salon du livre de Paris. A peu près 2h d'attente pour le voir et discuter avec lui 30 secondes. Par contre, j'avais tout de même eu moins l'impression que c'était si impersonnel. 
Et puis je me mets à la place des auteurs, ça ne doit pas être très agréable pour elles. Puisqu'elles non plus ne peuvent pas avoir d'échange avec leurs lecteurs. Elles ne font que deux choses : sourire et signer en même temps. J'ai tout juste entendu le son de la voix de Colleen Hoover quand elle m'a dit bonjour.

Voici 2 photos de mes dédicaces (oui j'ai pu en faire dédicacer 2 car la dame derrière moi n'avait pas de livre pour Colleen Hoover donc je lui en ai passé un). J'avais choisi de faire dédicacer Maybe Someday puisque c'est mon préféré et ensuite pour le second, j'ai pris le premier venu dans mon sac.



Au final, j'ai appris qu'elles seraient au festival à Bandol donc j'espère que ça sera plus agréable à ce moment là et que je pourrais essayer d'échanger 3 mots avec Colleen Hoover et d'autres auteurs.

Après la dédicace, j'ai pu rencontrer Audrey du blog Un bout d'ailleurs, Amandine de Place to be et Flo dont je n'ai pas le nom du blog. C'était très sympathique de pouvoir les rencontrer et discuter avec elles. Normalement, on devrait se revoir au festival à Bandol et au goûter rencontre entre auteurs, blogueurs, lecteurs, ... que j'organise en juin si elles viennent. 

Je suis rentrée chez moi c'était quasiment 18h, j'étais bien ko alors qu'au final à par attendre et rencontrer des gens, je n'ai rien fait. 
Je ne regrette pas d'y être allée mais je ne pense pas refaire ce genre de dédicace de sitôt ... C'est aussi une des raisons pour laquelle je ne vais que rarement au salon du livre de Paris ou de Montreuil. Je préfère largement les salons plus petit comme mon chouchou Les Imaginales à Epinal. 


3 commentaires:

  1. Dommage que le tout fut été impersonnel... Surtout que les gens font la file durant des heures pour les rencontrer. Il me semble que ce soit un minimum de respect pour les lecteurs qui sans eux, les auteures ne pourraient vivre de leurs plumes et passions.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais vu le monde, s'ils avaient continué comme au début avec 3 livres et une photo avec chaque auteure, la moitié des gens se seraient déplacé pour rien et n'auraient même pas pu voir les auteurs. Donc je comprends que pour que tout le monde puisse les voir, il fallait aller vite mais du coup c'était le revers, c'est devenu très impersonnel.

      Supprimer
  2. Je ne vais pas souvent aux dédicaces pour la même raison, c'est souvent impersonnel et c'est dommage. Surtout avec des auteurs étrangers ou qui sont très connus et ne peuvent pas accorder trop de temps. Néanmoins c'est un bon souvenir à garder :)

    RépondreSupprimer

Social Icons

Featured Posts

Social Icons

Dédicace Colleen Hoover et Anna Todd à Marseille


Hier, je me suis rendue à la dédicace de Colleen Hoover et Anna Todd au Cultura La Valentine à Marseille. 
J'avais envie de rencontrer Colleen Hoover dont j'avais beaucoup aimé la plupart de ses livres. Je devais y aller avec une copine et en fait j'ai totalement oublié que c'était hier, du coup c'était trop tard pour elle. J'y suis donc allée seule. 
Je me doutais qu'il allait y avoir du monde et pour une dédicace à 15h30, je suis partie de chez moi vers 11h20 pour arriver vers 12h. Le magasin avait préparé tout un parcours de barrières pour "contenir" les personnes.
A mon arrivée, il y avait déjà pas mal de monde puisque j'étais dans le 3ème retour des barrières. Certaines étaient arrivées avant l'ouverture du magasin ...


L'attente a été longue, presque 3h30 et au bout d'un moment, j'avais super mal aux fesses de rester assise par terre. Je savais plus comment me mettre, par moment je me tenais en équilibre sur les mains pour soulager mes pauvres fesses lol ... J'aurais du prévoir un petit coussin (oui je sais ça fait petite vieille mais au moins j'aurais été confortablement installée).
Les gens ont continué d'arriver puisque la queue dehors était très grande et allait quasiment sur la route. 

Pendant toute l'attente, le personnel de Cultura a été vraiment très bien. Ils nous ont porté de l'eau, des bonbons, ils sont venus nous tenir au courant. Ils nous ont distribué des post-it pour pouvoir écrire nos prénoms, ... Ils étaient vraiment très bien.
On a aussi eu droit a un petit cadeau de la part des éditions Hugo Romans, un petit bracelet After.



A peu près 45 min avant le début, ils nous ont demandé de nous lever pour gagner de la place.


Elles sont arrivées avec moins de 10 min de retard et les dédicaces ont pu commencer. 


Au départ, nous avions droit à 3 livres par auteur ainsi que des photos et papotage rapide. Mais au bout de 30 min, vu que ça avançait assez doucement, ils ont changé la donne. 
Ce n'était plus qu'un livre par auteur et photo en même temps que la dédicace. J'avais porté mon carnet de dédicaces, mais ce n'était même pas la peine de l'envisager. 


Je le comprend tout à fait par rapport au monde présent et à la durée de la dédicace (2h). Voici la queue après mon passage (environ 45 min après le début) :



Mais j'avoue que c'était impersonnel au possible, je ne suis même pas restée 30 secondes avec les auteurs photo et dédicace comprise. 


Certes je ne parle pas anglais mais j'aurais aimé pouvoir dire trois mots à Colleen Hoover. Par exemple que Maybe Someday est mon préféré d'elle pour le moment. 

J'aime bien avoir des dédicaces sur mes livres mais c'est surtout pour avoir un contact avec l'auteur. Je ne suis pas fan au point de faire ce genre de dédicace régulièrement. La dernière que j'avais faite, c'était il y a quelques années pour Maxime Chattam pour ma soeur au salon du livre de Paris. A peu près 2h d'attente pour le voir et discuter avec lui 30 secondes. Par contre, j'avais tout de même eu moins l'impression que c'était si impersonnel. 
Et puis je me mets à la place des auteurs, ça ne doit pas être très agréable pour elles. Puisqu'elles non plus ne peuvent pas avoir d'échange avec leurs lecteurs. Elles ne font que deux choses : sourire et signer en même temps. J'ai tout juste entendu le son de la voix de Colleen Hoover quand elle m'a dit bonjour.

Voici 2 photos de mes dédicaces (oui j'ai pu en faire dédicacer 2 car la dame derrière moi n'avait pas de livre pour Colleen Hoover donc je lui en ai passé un). J'avais choisi de faire dédicacer Maybe Someday puisque c'est mon préféré et ensuite pour le second, j'ai pris le premier venu dans mon sac.



Au final, j'ai appris qu'elles seraient au festival à Bandol donc j'espère que ça sera plus agréable à ce moment là et que je pourrais essayer d'échanger 3 mots avec Colleen Hoover et d'autres auteurs.

Après la dédicace, j'ai pu rencontrer Audrey du blog Un bout d'ailleurs, Amandine de Place to be et Flo dont je n'ai pas le nom du blog. C'était très sympathique de pouvoir les rencontrer et discuter avec elles. Normalement, on devrait se revoir au festival à Bandol et au goûter rencontre entre auteurs, blogueurs, lecteurs, ... que j'organise en juin si elles viennent. 

Je suis rentrée chez moi c'était quasiment 18h, j'étais bien ko alors qu'au final à par attendre et rencontrer des gens, je n'ai rien fait. 
Je ne regrette pas d'y être allée mais je ne pense pas refaire ce genre de dédicace de sitôt ... C'est aussi une des raisons pour laquelle je ne vais que rarement au salon du livre de Paris ou de Montreuil. Je préfère largement les salons plus petit comme mon chouchou Les Imaginales à Epinal. 


3 commentaires:

Froggy a dit…

Dommage que le tout fut été impersonnel... Surtout que les gens font la file durant des heures pour les rencontrer. Il me semble que ce soit un minimum de respect pour les lecteurs qui sans eux, les auteures ne pourraient vivre de leurs plumes et passions.

Lilou a dit…

Oui mais vu le monde, s'ils avaient continué comme au début avec 3 livres et une photo avec chaque auteure, la moitié des gens se seraient déplacé pour rien et n'auraient même pas pu voir les auteurs. Donc je comprends que pour que tout le monde puisse les voir, il fallait aller vite mais du coup c'était le revers, c'est devenu très impersonnel.

Le cercle littéraire de Kitsy a dit…

Je ne vais pas souvent aux dédicaces pour la même raison, c'est souvent impersonnel et c'est dommage. Surtout avec des auteurs étrangers ou qui sont très connus et ne peuvent pas accorder trop de temps. Néanmoins c'est un bon souvenir à garder :)

Enregistrer un commentaire

About