Nouveautés

dimanche 29 janvier 2012

Sans âme de Gail Carriger


Résumé :


Primo, elle n’a pas d’âme. Deuxio, elle est toujours célibataire et fille d’un père italien, mort. Tertio, elle vient de se faire grossièrement attaquer par un vampire qui, défiant la plus élémentaire des politesses, ne lui avait pas été présenté. Que faire ? Rien de bien, apparemment, car Alexia tue accidentellement le vampire. Lord Maccon – beau et compliqué, Écossais et loup-garou à ses heures – est envoyé par la reine Victoria pour enquêter sur l’affaire. Des vampires indésirables s’en mêlent, d’autres disparaissent, et tout le monde pense qu’Alexia est responsable. Découvrira-t-elle ce qui se trame réellement dans la bonne société londonienne ?



Mon avis :
J’en ai pas mal entendu parler de ce roman mais longtemps attendu avant de me décider à le lire. Je me demande d’ailleurs pourquoi j’ai autant attendu. J’ai beaucoup aimé ce livre surtout le style de l’auteur. Je le trouve très original et donc il se démarque de ce que l’on peu trouver d’habitude. C’est une bouffée d’air frais dans la fantasy urbaine je trouve.
J’ai apprécié découvrir que l’histoire se passe à l’époque de la reine Victoria, ça change. L’univers crée est très intéressant. On y découvre des vampires dans des ruches, des loups-garous, des personnes dépourvues d’âme. Alexia fait partie de cette dernière catégorie. Elle est considérée comme vieille fille car célibataire à l’âge de 26 ans. Elle est intelligente avec du mordant tout en étant moderne pour son époque et elle se déplace toujours avec son ombrelle personnalisée. J’aime beaucoup aussi le personnage de Lord Maccon qui se comporte en alpha même dans la société.
Ce qui est intéressant c’est de voir comment les surnaturels se sont dévoilés et comment sont-ils acceptés dans la société de l’époque. L’histoire des vampires et loups-garous qui disparaissent, des attaques sanguinaires, … rythme le livre et lance Alexia dans cette enquête au côté de Lord Maccon.
En somme, j’ai apprécié les personnages, l’histoire, le style, … donc c’est une série que je vais suivre. A commencer par commander le second tome pour le lire.

Éditeur : Orbit
Série : Le protectorat de l’ombrelle, une aventure d’Alexia Tarabotti
Date de parution : 12 Janvier 2011
ISBN : 9782360510269
Prix : 16,50 €
324 pages 


2 commentaires:

  1. Ce roman est dans ma PAL et il me tarde de le lire depuis le temps que j'en entend parler !

    En tout cas tu as un superbe blog !
    Magnifique ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben moi j'ai beaucoup aimé, j'espère qu'il en sera de même pour toi.
      Merci :)

      Supprimer

Social Icons

Featured Posts

Social Icons

Sans âme de Gail Carriger


Résumé :


Primo, elle n’a pas d’âme. Deuxio, elle est toujours célibataire et fille d’un père italien, mort. Tertio, elle vient de se faire grossièrement attaquer par un vampire qui, défiant la plus élémentaire des politesses, ne lui avait pas été présenté. Que faire ? Rien de bien, apparemment, car Alexia tue accidentellement le vampire. Lord Maccon – beau et compliqué, Écossais et loup-garou à ses heures – est envoyé par la reine Victoria pour enquêter sur l’affaire. Des vampires indésirables s’en mêlent, d’autres disparaissent, et tout le monde pense qu’Alexia est responsable. Découvrira-t-elle ce qui se trame réellement dans la bonne société londonienne ?



Mon avis :
J’en ai pas mal entendu parler de ce roman mais longtemps attendu avant de me décider à le lire. Je me demande d’ailleurs pourquoi j’ai autant attendu. J’ai beaucoup aimé ce livre surtout le style de l’auteur. Je le trouve très original et donc il se démarque de ce que l’on peu trouver d’habitude. C’est une bouffée d’air frais dans la fantasy urbaine je trouve.
J’ai apprécié découvrir que l’histoire se passe à l’époque de la reine Victoria, ça change. L’univers crée est très intéressant. On y découvre des vampires dans des ruches, des loups-garous, des personnes dépourvues d’âme. Alexia fait partie de cette dernière catégorie. Elle est considérée comme vieille fille car célibataire à l’âge de 26 ans. Elle est intelligente avec du mordant tout en étant moderne pour son époque et elle se déplace toujours avec son ombrelle personnalisée. J’aime beaucoup aussi le personnage de Lord Maccon qui se comporte en alpha même dans la société.
Ce qui est intéressant c’est de voir comment les surnaturels se sont dévoilés et comment sont-ils acceptés dans la société de l’époque. L’histoire des vampires et loups-garous qui disparaissent, des attaques sanguinaires, … rythme le livre et lance Alexia dans cette enquête au côté de Lord Maccon.
En somme, j’ai apprécié les personnages, l’histoire, le style, … donc c’est une série que je vais suivre. A commencer par commander le second tome pour le lire.

Éditeur : Orbit
Série : Le protectorat de l’ombrelle, une aventure d’Alexia Tarabotti
Date de parution : 12 Janvier 2011
ISBN : 9782360510269
Prix : 16,50 €
324 pages 


2 commentaires:

Nennia a dit…

Ce roman est dans ma PAL et il me tarde de le lire depuis le temps que j'en entend parler !

En tout cas tu as un superbe blog !
Magnifique ^^

Lilou a dit…

Ben moi j'ai beaucoup aimé, j'espère qu'il en sera de même pour toi.
Merci :)

Enregistrer un commentaire

About